Archives des actualités

 

La Légion royale canadienne pleure le décès de la reine Élisabeth II

sept. 12, 2022
La Légion royale canadienne est en deuil suite au décès de Sa Majesté la reine Élisabeth II, reine du Canada.

Le patronage royal fait partie intégrante de l’histoire presque centenaire de l’organisation.

OTTAWA, le 8 septembre 2022 – La Légion royale canadienne est en deuil suite au décès de Sa Majesté la reine Élisabeth II, reine du Canada.

« Notre sentiment d’honneur et de respect profond pour Sa Majesté et nos souvenirs d’elle resteront à jamais gravés dans nos esprits et dans nos cœurs », témoigne Bruce Julian, président national. « Nous n’oublierons jamais son généreux patronage et ce que son soutien a apporté à notre organisation. »

Le « royal » dans Légion royale canadienne a fait ses débuts en 1961, grâce au consentement de Sa Majesté à utiliser ce titre. La Légion a été fondée à Winnipeg en 1925 sous le nom de The Canadian Legion of the British Empire Services League (Légion canadienne de la Ligue de service de l’Empire britannique) et a ensuite été constituée en personne morale par une loi spéciale du Parlement, sa charte ayant été émise en 1926. Cette loi a été modifiée en 1961 après que la Reine ait consenti à l’utilisation du terme « royal ».

Ancienne combattante elle-même, ayant servi pendant la Seconde Guerre mondiale comme conductrice et mécanicienne de l’armée, la Reine était un véritable modèle de comportement et de grâce et nous en garderons un souvenir précieux.

Au fil des ans, les membres de sa famille ont fait preuve d’un grand respect pour les militaires canadiens tombés au champ d’honneur, notamment le fils de la reine, le roi, et la reine consort qui ont déposé une couronne au Monument commémoratif de guerre du Canada en 2009 et en 2022 lors du 70e jubilé de la reine. La fille de Sa Majesté, la princesse royale, la princesse Anne et son mari, le vice-amiral sir Tim Laurence, ont également assisté à la cérémonie nationale du jour du Souvenir de la Légion à Ottawa en novembre 2014.

Les parents de la reine, le roi George VI et la reine Élisabeth, reine mère, étaient présents au dévoilement du Monument commémoratif de guerre du Canada, lors de la première cérémonie d’inauguration en mai 1939.

La Légion s’est donné pour mission d’appuyer les vétérans de la Première Guerre mondiale et d’être leur porte-parole. Ce dévouement s’étend maintenant aux militaires de notre pays et aux vétérans de la GRC, au pays et à l’étranger.

Avec la succession du roi, les liens de la Légion avec la monarchie et le Commonwealth resteront forts et seront incarnés par la représentante de Sa Majesté au Canada, Son Excellence la très honorable Mary May Simon, la patronne vice-royale actuelle de la Légion.

Nous nous souviendrons de Sa Majesté la reine Élisabeth II.
 
HRH Queen Elizabeth II meets with Legion members
Sa Majesté la reine Élisabeth II rencontre des membres de la Légion, 1967

À propos de la Légion royale canadienne

Fondée en 1925, la Légion est la plus grande organisation de soutien aux vétérans et de services communautaires au Canada. Nous sommes un organisme sans but lucratif d’envergure nationale et nous comptons des filiales partout au Canada, aux États-Unis et en Europe. Nous puisons notre force dans nos 250 000 membres, dont plusieurs consacrent une quantité extraordinaire de temps au bénévolat.

Relations publiques ou requêtes médiatiques : PublicRelations@Legion.ca/343-540-7604 — Nujma Bond

Legion.ca
Facebook.com/CanadianLegion
Twitter.com/RoyalCdnLegion
Instagram.com/royalcanadianlegion
youtube.com/user/RCLDominionCommand
vimeo.com/royalcanadianlegion
Linkedin.com/company/royalcanadianlegion