Archives des actualités

 

Santé des vétérans : la Légion est à l’écoute

oct. 8, 2019
En tant que militants pour le bien-être des anciens combattants, nous continuerons de surveiller le niveau de soutien offert à nos vétérans dans les établissements de soins de longue durée à travers le Canada.

Thomas D. Irvine, CD
Président national
La Légion royale canadienne

J’ai récemment eu l’occasion de rendre visite aux résidents et au personnel de l’Hôpital Sainte-Anne à Montréal, un établissement qui offre des soins de longue durée aux anciens combattants de la région. J’ai été à la fois impressionné et soucieux.

Mes collègues de la direction nationale de la Légion et moi-même avons fait cette visite à la suite d’une lettre reçue d’un vétéran hospitalisé qui nous a fait part de ses graves préoccupations à propos du changement dans le niveau de soins de l’établissement. Notre équipe a écouté les résidents qui ont décrit une baisse de la qualité des soins depuis que le gouvernement a délégué la surveillance de l’hôpital à la province de Québec en 2016.

L’un des résidents de l’hôpital a intenté un recours collectif dans le but d’améliorer la situation. Bien que la Légion ne s’engage dans aucune poursuite judiciaire de ce genre, nous faisons pression pour un soutien accru aux soins des vétérans dans tous les établissements de soins de longue durée, au besoin.

Nous avons participé à une réunion du comité des anciens combattants, à laquelle ont également assisté des représentants de l’hôpital et d’Anciens Combattants Canada. Les résidents ont fait part de leurs préoccupations et partagé quelques exemples précis de ce qu’ils ont vécu. Le personnel a répondu aux questions sur place et je crois que la réunion a joué un rôle important de sensibilisation en vue de favoriser une meilleure compréhension de la situation par toutes les parties en cause.

Au cours d’un agréable repas en compagnie de vétérans suivi d’une visite de l’établissement, notre équipe a été témoin de l’impressionnant travail accompli par les gens bienveillants dans des centres comme l’Hôpital Sainte-Anne. Nous avons rencontré des membres du programme de soins de jour pour anciens combattants, qui s’occupe des anciens combattants de la région. On vient les chercher chez eux pour qu’ils puissent se joindre à d’autres pour une matinée amusante de bricolage, d’exercice physique et un dîner en bonne compagnie.

En tant que militants pour le bien-être des anciens combattants, nous continuerons de surveiller le niveau de soutien offert à nos vétérans dans les établissements de soins de longue durée à travers le Canada. Dans le cadre de notre programme actuel de défense des droits, nous demandons au gouvernement d’élargir l’accès à un programme qui profite aux anciens combattants qui sont fragiles, un programme qui leur permet de rester plus longtemps chez eux tout en leur offrant un soutien important. Nous voulons également que tous les anciens combattants des Forces armées canadiennes admissibles bénéficient d’un accès prioritaire aux lits de soins de longue durée vacants, ce qui n’est pas toujours le cas à l’heure actuelle.

Nous nous préoccupons énormément de nos anciens combattants qui reçoivent des soins de longue durée. La Légion royale canadienne administre l’Initiative de sensibilisation et de visites au nom d’Anciens Combattants Canada. Grâce à cet important partenariat, les bénévoles de la Légion effectuent chaque année des milliers de visites en personne avec les anciens combattants qui sont dans des établissements de soins de longue durée. Ces visites permettent également de prendre connaissance des préoccupations et de les transmettre.

La Légion continuera de se consacrer à la sensibilisation auprès du gouvernement, des hôpitaux ou d’autres partenaires, afin d’assurer les meilleurs soins possible aux vétérans âgés et fragiles à travers notre pays.