Archives des actualités

 

Un changement planifié - Retour sur l’année 2017

mars 22, 2018
Lannée 2017, entre le soutien des jeux Invictus et le plaidoyer pour la recherche concernant un médicament controversé prescrit aux soldats, a été bien remplie à la Direction nationale de la Légion royale canadienne.
Par Nujma Bond, Gestionnaire, Communications

Lannée 2017, entre le soutien des jeux Invictus et le plaidoyer pour la recherche concernant un médicament controversé prescrit aux soldats, a été bien remplie à la Direction nationale de la Légion royale canadienne. La Légion, plus grande organisation de soutien aux anciens combattants du Canada, a promu le souvenir, administré des programmes aidant les anciens combattants à obtenir l’appui qu’il leur faut et dirigé de bonnes œuvres dans des communautés partout au pays.

Le changement était le mot d’ordre de la Direction nationale. L’enregistrement officiel de la Fondation nationale de la Légion entant qu’organisme de bienfaisance a été un jalon en 2017. Il a préparé le terrain pour un nouveau mécanisme d’attribution des dons aux œuvres qui aident nos anciens combattants. On prévoit en faire l’annonce publique ce printemps. Par ailleurs, un nouveau comité de l’avenir a été chargé de tracer la voie à suivre pour l’ensemble de l’organisation.

En même temps qu’elle planifiait son avenir, la Légion a financé divers programmes sans réduire la qualité de ses services, défi qu’elle continue de relever chaque année grâce à ses membres, aux donateurs, aux bénévoles et à l’étroit contrôle financier des opérations.

Dans ce contexte, la Légion se trouvait toujours à un tournant dans son évolution aux échelons national, divisionnaire et local : elle continue de servir les anciens combattants de tout âge tout en cherchant les bons moyens de fidéliser ses membres actuels et d’en attirer de nouveaux. En 2017, le nombre de nouveaux adhérents s’est accru de neuf pour cent par rapport à celui de 2016, et la diminution du nombre total de membres s’est stabilisée. L’importance accordée à l’amélioration de l’expérience des membres demeure cruciale, et l’an dernier, elle a fait l’objet de discussions aux congrès divisionnaires partout au pays.

Le portail de l’adhésion a été modernisé grâce à un système de paiement permettant le renouvellement automatique, et la procédure d’inscription a été simplifiée. Vu la base de données de plus de 275 000  membres, mettre en œuvre un tel changement a été tout un exploit, et les trois quarts des 1 400 filiales du pays utilisent déjà le système avec succès. Une carte de membre en plastique et une nouvelle cérémonie de bienvenue pour les membres ont aussi été adoptées.

Promotion du souvenir

La Légion royale canadienne organise et dirige la cérémonie nationale du jour du Souvenir au Monument commémoratif de guerre du Canada, à Ottawa. Plus de 35 000 personnes y ont assisté en 2017, lors d’une journée froide et ensoleillée. Des couronnes ont été déposées par la gouverneure générale, Julie Payette, le ministre des Anciens combattants, Seamus O’Regan et Mme Sophie Grégoire Trudeau, au nom du premier ministre, Justin Trudeau.  La Mère de la Croix (d’argent) du souvenir national de 2017-2018, Diana Abel, mère de feu le caporal Michael David Abel, a déposé une couronne de la part des mères du Canada. La Légion l’avait choisie parmi les femmes proposées par les Canadiens. La Légion diffuse la cérémonie en direct sur Facebook Live et sur les réseaux nationaux.

Poppy drop

Pendant la période du souvenir, la Légion a présenté pour la seconde année consécutive une pluie de coquelicots virtuelle nocturne projetée sur l’édifice du Centre, sur la Colline du Parlement. Des milliers de personnes, sur place ou en ligne, ont regardé cette scène captivante qui s’accompagnait d’une vidéo affichant les noms et photographies de nombreux anciens combattants canadiens. La projection du premier soir a été diffusée sur Facebook Live, et regardée autour du monde. La Direction nationale a aussi coordonné la présentation du premier coquelicot à la gouverneure générale, à Rideau Hall, le 24 octobre, lors de la cérémonie de lancement de la campagne du coquelicot.

En vertu de son engagement à honorer les Canadiens en service commandé, la Légion a coordonné l’envoi de quelques 5 000 colis le jour de la fête du Canada et dans le cadre de l’opération Père Noël des Forces armées canadiennes.

Mille façons de se souvenir

La Légion encourage les Canadiens à participer au souvenir de bien des façons, dont son site web, Legion.ca, est le plus connu. Sa nouvelle version, dévoilée l’an dernier, est plus conviviale.

Des annonces de service public à la télévision et à la radio ont diffusé le message, et une nouvelle vidéo a été produite pour illustrer les activités de la Légion.

Une stratégie de mercatique et de communication s’appuyant sur des présentations et sur un nouveau plan quinquennal mis en œuvre l’an dernier servira à informer encore plus de Canadiens sur ce que fait la Légion.

La Légion a aussi créé de nouveaux articles de commémoration en 2017, dont une épinglette Vimy 1917, une médaille Canada 150 et un ruban « VETERAN ». Un insigne de spécialiste canadien à coudre sur l’uniforme de la Légion a aussi été approuvé. Ces articles reflètent d’importantes réalisations de bénévoles et de membres.

Le souvenir comprend aussi le temps passé à des endroits où ont servi des soldats canadiens. L’an dernier, en juillet, la Légion représentée par Kim Peters de Waterloo, Ont., a participé à la Marche internationale de quatre jours de Nimègue, aux Pays-Bas. Ses messages, photos et entrevues ont apporté un éclairage nouveau sur la plus grande marche de ce type dans le monde. En juillet aussi, 42 membres de la Légion ont assisté au pèlerinage du souvenir biennal qui consiste à visiter des lieux importants où se sont battus des soldats canadiens en France, en Belgique et aux Pays-Bas. Ces histoires sont racontées au moyen d’écrits et de présentations dans des filiales et d’autres endroits partout au pays.

Aide aux anciens combattants et à leur famille

En 2017, les Canadiens ont acheté des milliers d’articles à la boutique du coquelicot (poppystore.ca) et aux filiales dans tous les coins du pays, et s’en sont servi pour honorer, appuyer et défendre les anciens combattants du Canada et leur famille. Quarante-cinq-mille colis d’articles liés au souvenir ont été envoyés à des clients partout au pays et la boutique en ligne a été réorganisée pour offrir une expérience d’achat plus accueillante en anglais et en français.

L’article le plus recherché en 2017 était la médaille commémorative Canada 150, dont plus de 20 000 exemplaires ont été achetés. Bon nombre d’entre elles ont été remises aux milliers de bénévoles de la campagne nationale du coquelicot dans le cadre de laquelle près de 20 millions de coquelicots ont été distribués et des millions de dollars collectés pour aider les anciens combattants et les collectivités.

La lager de la Légion a également été mise en vente l’an dernier. Cette bière blonde, brassée en Ontario et dont la vente a été mise à l’essai dans plusieurs endroits, sera bientôt vendue partout au Canada. Cinq pour cent des recettes de 2017 ont servi aux programmes de la Légion pour les anciens combattants. Selon les premiers résultats, la lager de la Légion devrait devenir une importante source de revenus.

Faire une différence

Aux jeux Invictus de 2017, à Toronto, d’anciens combattants malades ou blessés se sont joints aux compétiteurs étrangers dans diverses épreuves sportives. La Légion y a engagé des fonds importants et a diffusé les résultats pendant les épreuves. La Direction nationale a aussi organisé un diner à Kingston, Ont., pour souhaiter bonne chance aux athlètes canadiens.

Helping veterans

Il n’est pas aisé de s’y retrouver parmi les prestations du gouvernement pour les anciens combattants. L’an dernier, les officiers d’entraide de la Légion ont aidé beaucoup de gens à déposer une demande ou à faire appel, répondu aux questions et suivi les progrès. « Je veux que vous sachiez à quel point tout le monde vous est reconnaissant de votre dévouement, du travail que vous faites et de la bienveillance dont vous faites preuve pour tous ceux et toutes celles que vous aidez », a écrit un ancien combattant.

Les bénévoles de la Légion qui prennent part au Projet de sensibilisation et de visite des établissements de soins de longue durée d’Anciens combattants Canada ont effectué plus de 10 000 visites auprès d’anciens combattants logés dans un établissement de soins prolongés l’an dernier.

En plus des millions en financement fournis par les divisions et les filiales, la Direction nationale a remis près de 75 000 $ à presque 100 anciens combattants, veuves ou veufs, grâce au Fonds de fiducie national du coquelicot. Cet argent a servi à l’achat de prothèses auditives et de dentiers, et à l’adaptation de logements pour les fauteuils roulants.

Recherches et plaidoyers

Défendre les intérêts des anciens combattants à l’échelle des politiques nationales est un pilier du travail de la Direction nationale. L’an dernier, elle a notamment continué son rôle consultatif auprès du gouvernement au sujet des prestations d’invalidité pour les anciens combattants, plaidé en faveur de nouvelles recherches sur la méfloquine, un antipaludique, et demandé une étude des thérapies à base de cannabinoïdes pour les anciens combattants.

La Légion appuie la création de normes de formation de chiens d’assistance pour ancien combattant. En 2017, le Conseil exécutif national a approuvé le financement, en 2018-2019, d’une bourse de maitrise en recherches sur la santé des militaires et des anciens combattants. Cette bourse de 30 000 $ a été remise à Kelly Chen-MacDonagh, étudiante de l’Université Queen’s qui enquête sur les bienfaits des chiens d’assistance psychiatrique et des chiens d’assistance pour les membres des Forces armées canadiennes touchées par le trouble de stress posttraumatique.

La Légion a aussi participé aux discussions avec les autorités responsables de la défense et de la sécurité nationale qui ont précédé l’annonce de la nouvelle politique de défense du pays.

Aide internationale

La Légion appuie des anciens combattants et des veuves dans 16 pays des Antilles grâce à la Ligue royale des anciens combattants du Commonwealth (LRACC), et se rend dans la région tous les deux ans. En 2017, les directeurs de la Légion ont rencontré des anciens combattants à Trinité-et-Tobago, en Guyane et à la Barbade. Presque 500 000 $ ont été fournis à 77 anciens combattants et 110 veuves habitant aux Antilles, conformément à l’objectif de fournir à chacun d’eux au moins un repas chaud par jour à longueur d’année.

Des coquelicots et d’autres articles du souvenir ont été distribués, et les bénéficiaires de la LRACC ont dit être reconnaissants aux Canadiens qui ont fait des dons aux filiales et aux directions régionales l’an dernier.

La Légion a aussi distribué plus de 335 000 $ à quelque 300 anciens combattants alliés et veuves en Amérique du Nord de la part de plusieurs fonds de fiducie étrangers.

Soutien communautaire

Track and Field

Une grande partie du travail de la Légion sert à appuyer diverses communautés, don’t celle de la jeunesse canadienne, au moyen de programmes et d’évènements interactifs.

Les 41es Championnats nationaux d’athlétisme annuels de la Légion ont attiré, en aout dernier, 637 compétiteurs et des milliers de spectateurs. Ils ont eu lieu à Brandon, au Manitoba, et avaient pour thème le 100e anniversaire de la bataille de la crête de Vimy.

Plus de 300 athlètes parrainés par la Légion et plus de 50 accompagnateurs et entraineurs représentant 10 divisions y ont participé, ainsi que plus de 400 athlètes et entraineurs de la catégorie ouverte. Environ 6 000 spectateurs, officiels et bénévoles, dont un grand nombre d’anciens combattants, ont assisté à l’évènement de trois jours.

Le comité local des préparatifs de la Légion, la BFC Shilo et la ville de Brandon ont apporté leur concours pour en faire un succès. Neuf records d’épreuve et quatre records nationaux ont été battus. Plusieurs olympiens sont passés par les championnats nationaux de la Légion! Les organisateurs de la Légion ont animé des ateliers éducatifs, des séances d’entrainement et des activités sociales pour les athlètes.

Les championnats des sports de participation des membres en 2017 comprenaient des tournois de cribbage, de fléchettes et de jeu de la huit, organisés par des filiales du Manitoba, de l’Alberta et de l’Ontario. Ils ont attiré des compétiteurs de toutes les régions du pays.

Les concours littéraires et d’affiche de la Légion, dont le thème était le souvenir, ont attiré des talents formidables en 2017, et les meilleures inscriptions venaient d’un océan à l’autre. La Légion a inscrit les affiches et poèmes gagnants à une competition internationale nommée Never Such Innocence (Jamais telle innocence, NDT). Cinq inscriptions canadiennes ont obtenu une seconde ou une troisième place.

À venir

Comme toujours, la mission de la Légion en 2018 est de mieux servir les anciens combattants et de s’assurer que quiconque visite une filiale au Canada ait une expérience positive. De nouveaux outils et formations continues sont prévus cette année : un cours d’officier d’entraide divisionnaire, des séminaires de perfectionnement professionnel et des initiatives pour aider les membres à bien comprendre les directives de la Légion concernant l’accueil des visiteurs et à la commémoration.

Le travail de défense d’intérêts des anciens combattants avance dans plusieurs domaines importants, dont l’itinérance, le régime de pension à vie d’ACC et les recherches sur les effets de la méfloquine. Les membres des directions divisionnaires et des comités ont aussi été invités à donner leur avis sur les questions relatives à la défense afin de maintenir fermement une présence à la table de la défense nationale et de la sécurité. Les membres sont tous invités à parler de leurs succès aux médias locaux et au département des communications de la Direction nationale.

Au moment où les Canadiens se préparent à commémorer le centenaire de l’armistice de la Grande Guerre, la Légion encourage ses adhérents à s’impliquer, à tenir la promesse de ne jamais oublier, et à inviter le plus de gens possible à devenir membres.

À propos de La Légion royale canadienne

Fondée en 1925, la Légion est la plus grande organisation de soutien aux vétérans et de services communautaires qui soit au Canada. Opérant dans un but non lucratif et d’une portée nationale, la Légion comporte aussi des filiales aux États-Unis, en Europe et au Mexique. Comptant plus de 275 000 membres, dont plusieurs contribuent bénévolement beaucoup de temps à leur filiale, la force de la Légion est dans le nombre.

Relations publiques / Requêtes médiatiques : 613-591-3335 (p. 241) ou PublicRelations@Legion.ca

Legion.ca
Facebook.com/CanadianLegion
Twitter.com/RoyalCdnLegion
Instagram.com/royalcanadianlegion
youtube.com/user/RCLDominionCommand