Accès au PAAC et aux soins de longue durée

Les vétérans vieillissants, blessés et malades, et leurs conjoints, doivent avoir la possibilité de demeurer chez eux le plus longtemps possible, et d’avoir accès à des soins de longue durée lorsque vivre à la maison n’est plus une option. La Légion royale canadienne milite pour un accès accru aux avantages du Programme pour l’autonomie des anciens combattants (PAAC) et aux établissements de soins de longue durée.

Principale(s) revendication(s) sur cet enjeu :

  • Lorsque le conjoint survivant dépose une demande de service offert en vertu du PAAC, et que ce service n’était pas en vigueur avant le décès du vétéran, ACC devrait, dans chaque cas, faire preuve de jugement et accorder un certain bénéfice du doute afin d’aider le conjoint survivant à demeurer à la maison et dans la communauté.
  • Lorsque le conjoint survivant refuse la continuation d’un service offert par le PAAC avant le décès du vétéran, ce service du PAAC devrait être suspendu jusqu’à ce que le conjoint survivant en ait de nouveau besoin pour l’aider à continuer à demeurer à la maison et dans la communauté.
  • Tous les vétérans des Forces armées canadiennes admissibles, peu importe quand et où ils ont servi, devraient bénéficier d’un accès privilégié aux lits vacants de soins de longue durée.